Villes et villages fleuris

Téléprocédures Arpajon pratique Annuaires Publications

Coeur d'Essonne Agglomération

Association des Commerçants

Projets

Un gymnase basse consommation

Un nouvel équipement sportif verra bientôt le jour à Arpajon. Ce complexe neuf sera livré début 2016, à proximité du lycée Michelet.

gymnase 200pxLes opérations de démolition de l’ancien gymnase se sont déroulées au cours de l’été. La construction du nouvel équipement a débuté en mars 2013, pour une mise en service début 2016.

Un gymnase pour les sportifs et le lycée Michelet

Le nouveau complexe sportif sera utilisé par les élèves du lycée Michelet ainsi que les clubs de tir, gymnastique aux agrès et basket-ball.


Un bâtiment basse consommation (BBC)


« Le nouveau gymnase d’Arpajon s’inscrit dans une démarche de développement durable. Une exigence formulée dès la phase de conception du projet, pour s’appliquer à la construction du bâtiment et son exploitation quotidienne », explique Daniel Couvrat, adjoint au maire chargé de l’environnement et des travaux. Ainsi, une charte « chantier à faibles nuisances » a été élaborée : les entreprises devront notamment maîtriser les niveaux sonores des travaux ; organiser le tri, le stockage et l’élimination des déchets. La Municipalité a mis l’accent sur 3 des 14 cibles du référentiel HQE (Haute Qualité Environnement). En matière de gestion des énergies, cela se traduit par un objectif de réduction de 50% de la consommation, par rapport à un équipement sportif du même type. Aussi, les concepteurs de l’équipement ont opté pour une isolation extérieure en laine minérale, des doublages acoustiques et thermiques en panneaux de fibre de bois, deux chaudières à condensation fonctionnant au gaz naturel, un ballon solaire pour la production d’eau chaude sanitaire.

gymnase 2 200px

Une attention particulière a été portée à l’eau : réducteurs de débits pour les chasses d’eau, réducteurs de pression sur les robinets, gestion des eaux pluviales. Enfin, afin de garantir la qualité sanitaire de l’air à l’intérieur du gymnase, une interface électronique (GTB) pilotera les organes de régulation du chauffage et des ventilations pour s’adapter aux conditions climatiques et à la forte fréquentation des locaux lors des compétitions.