Parcs et jardins

Comment ne pas apprécier la qualité environnementale de la ville d'Arpajon. Les espaces verts, les pelouses, les parterres fleuris, soigneusement entretenus par les jardiniers de la ville, incitent à la promenade. Un effort constant est fourni par la commune pour embellir et préserver le cadre de vie.

Il existe différents parcs à Arpajon. Ouverts tous les jours de 8h à 20h, les parcs sont propices à d’agréables promenades
 

Horaires d'été du parc Chevrier et du parc de la Folatière

A partir du 1er juin, les plages horaires d’ouverture des deux parcs publics sont étendues.

  • Du 1er juin au 14 août : ouverture 8h - fermeture à 22h00
  • Du 15 août au 15 septembre : ouverture 8h - fermeture à 21h30

(Attention fermeture complète du parc Chevrier à partir du 10 septembre pour préparatif de la foire aux haricots 3e week-end de septembre)

Parc de Freising

 Rue Henri Barbusse, derrière la mairie
Ce parc public, d’une superficie de 3800 m2, est situé dans un tissu urbain dense, au coeur de la commune, en continuité avec la mairie au nord et le quartier sud d’Arpajon. Le parc Freising est une traversée, liaison piétonne importante qui reconnecte l’Orge canalisée à l’Orge naturelle. Depuis 2013, au fur et à mesure des saisons, la végétalisation du parc, notamment autour de la cascade, a été converti en massifs de vivaces. Celles-ci offrent désormais des ambiances plus naturelles au fil des saisons qui valorisent la cascade et la pagode tonkinoise. Elles dégagent également une belle vue le long de l’Orge.

​​​​​​​Parc Chevrier

Une entrée au 31 rue Dauvilliers, à côté de la Bibliothèque et une entrée avenue Hoche.
Le parc Chevrier, situé au bord de l’Orge, avenue Hoche est un parc arboré à usage de loisirs. Fort de 6270 m2, ses platanes et cèdres présentent un caractère ancien et remarquable, qualité rare dans un coeur de ville. Le parc accueille chaque année le Pôle rural de la Foire aux Haricots.

​​​​​​​Parc Théophile Guesdon

Une entrée rue Jean Jaurès et une entrée rue Marcel Duhamel, à côté du gymnase Duhamel.
Le parc Théophile Guesdon, 3700 m2, enlacé entre trois cours d’eau (Orge, Boëlle, Rémarde) abrite aussi une futaie de platanes remarquables et facilite la liaison entre le secteur nord de la commune, le centre-ville, la gare et le pôle Jeunesse. Il est apprécié pour sa passerelle, ses jeux pour enfants et son aire de pique nique.

​​​​​​​Parc de la Prairie

Entrée rue de la Libération ou rue Marcel Duhamel.
Le parc de la Prairie est un espace naturel de 7300 m2 à la confluence de l’Orge, la Rémarde et la Boëlle de Beaumirault qui permet une mise en valeur du réseau hydrographique et favorise le déplacement des piétons. Lieu privilégié des promeneurs, pêcheurs ou sportifs, il a fait l’objet d’un réaménagement, fruit d’une concertation entre la ville, les riverains et le Syndicat de l’Orge. Il dispose d’un parcours de santé, d’une aire de jeux et d’un verger pédagogique, véritable espace pédagogique pour l’étude et la récolte des arbres fruitiers avec les écoles à proximité.

Parc de la Folatière

Une entrée rue Saint-Denis et une entrée avenue Abel Cornaton, à côté de la maison du tourisme.
Jardin historique du XIXe siècle d’une superficie de 6000 m2, le parc de la Folatière est marqué par sa topographie aux formes douces et naturelles et aux arbres centenaires.

Rouvert au printemps 2014, les travaux d’aménagement se sont attachés à révéler son caractère et ses qualités. L’espace a été pensé pour créer une nouvelle ambiance : l’harmonie du cadre et de ses nouvelles structures invite à la détente et à la rêverie.

Un ru sec, un miroir d’eau, un théâtre de verdure avec gradins en acier Corten et une nouvelle aire de jeux pour les enfants ont été intégrés au paysage. Des allées piétonnes accessibles aux personnes à mobilité réduite ont été créées.

Un chemin en stabilisé décrit une boucle au sortir de la cour intérieure attenante à l’Office du Tourisme. D’importants travaux d’entretien (élagages, tailles et abattage d’arbres) ont été effectués. Enfin, un espace d’éco-pâturage est en cours de finalisation. Quatre chèvres y prendront leurs quartier à l’été 2016.

Jardin du 100 Grande Rue

Véritable petit jardin de ville, c’est un axe de liaison du centre-ville vers la gare. Structuré en jardin d’inspiration médiévale, les massifs ont été remaniés à l’automne 2015. L’axe central est volontairement ornemental pour inviter les usagers à la promenade entre les massifs périphériques qui accueillent des plantes médicinales mélées aux plantes pérennes des jardins d’antan (plantes de jardin dit « de Curé »).

    La promenade de l’Orge

    Dans la continuité du parc de la Prairie, les berges de l’Orge ont été réaménagées. Une nouvelle promenade piétonne et verdoyante a vu le jour, fruit du partenariat entre la ville et le Syndicat de l’Orge. La Promenade de l’Orge à Arpajon constitue une continuation de la coulée verte avec ouverture paysag.re sur la rivière et aménagement végétal en cohérence avec le développement de la biodiversité des milieux aquatiques.