Don du sang

Arpajon accueille 5 collectes de sang par an.
Elles ont toujours lieu dans la résidence les Tamaris, au 46 avenue Hoche, entre 15h et 20h

Collectes 2018

  • Lundi 29 janvier de 15h00 à 20h00
  • Lundi 9 avril de 15h00 à 20h00
  • Lundi 4 juin de 15h00 à 20h00
  • Lundi 30 juillet de 15h00 à 20h00
  • Samedi 6 cotobre "fête du donneur" de 10h à 16h (partenariat CDEA)
  • Lundi 10 décembre de 15h00 à 20h00

Si vous ne pouvez pas vous rendre disponible, vous pourrez d’autres dates et lieux de collecte sur le site du don du sang

En savoir plus...

Le sang, une urgence vitale

Nous avons besoin de vous !

Que ce soit de manière ponctuelle – à la suite d’un accident par exemple -, ou de manière plus régulière, de très nombreux patients ont besoin d’une transfusion pour vivre. La leucémie, la drépanocytose, les opérations chirurgicales, une grave hémorragie, autant de cas où il est vital de recevoir des globules rouges, des plaquettes, du plasma.
Il est donc essentiel de donner son sang régulièrement, d’autant que la durée de vie des produits sanguins est courte (5 jours pour les plaquettes et 42 jours pour les globules rouges).

Aucun traitement ni médicament de synthèse ne peuvent encore se substituer aux produits sanguins. Irremplaçables et vitaux, les produits sanguins sont indiqués dans deux grands cas de figure : les situations d’urgence, et les besoins chroniques, qui concernent des patients que seule une transfusion sanguine peut contribuer à guérir ou à soulager.

Donner son sang est un acte citoyen, de partage et de solidarité qui est vital pour de nombreux patients. N’attendez pas un appel d’urgence, mobilisez-vous dès maintenant, partagez votre pouvoir, donnez votre sang !

Donner son sang, c’est indispensable !

Le sang est indispensable au fonctionnement du corps humain. Rien ne peut le remplacer, c’est pourquoi le don de sang est si important. Composé de plasma, de plaquette, de globules rouges et blancs, il permet de soigner chaque année un million de malades en France. 1700 dons quotidiens sont nécessaires pour couvrir les besoins en produits sanguins des 280 établissements de santé franciliens. 
Dans l’inconscient collectif, la transfusion sanguine sert principalement à restaurer la masse sanguine d’un grand accidenté de la route. Or, la réalité est tout autre.
Elle est essentiellement utilisée dans le traitement de nombreuses pathologies : Les leucémies : Lorsque la chimiothérapie a détruit les cellules de la moelle osseuse, on a recours aux plaquettes et aux globules rouges. 
Pour l'hémophilie, les grandes brûlures, le traitement des maladies infectieuses  comme la drépanocytose. Le plasma et de médicaments issus du plasma sont essentiels. 
Pour les hémorragies importantes lors d'un accouchement, une opération chirurgicale ou un accident, on procéde à une transfusion de globules rouges.
Une baisse des stocks de sang est prévue cet automne. Il est donc primordial d’anticiper pour que les dons ne fléchissent pas et que les besoins des malades soient satisfaits. C’est pourquoi chacun doit se mobiliser.
 
Les conditions générales pour donner son sang :

  • Les hommes et les femmes de 18 à 70 ans (jusqu’à 65 ans pour un don de plasma ou de plaquettes)
  • Les personnes reconnu(e)s médicalement aptes au don par le médecin de prélèvement
  • Peser plus de 50kg

Le don du sang, comment ça se passe ?

Une carte d’identité est à prévoir pour le premier don. 
La carte de donneur de sang vous sera attribuée après votre deuxième don. 
 

Les différents types de dons

Le don de sang total

C’est le don le plus courant. On prélève entre 400 ml et 500 ml de sang suivant la taille et le poids du donneur. Le sang sera ensuite trié pour séparer les globules rouges, le plasma et les plaquettes. 

Le saviez-vous ??
Les donneurs de groupe O, dits « donneurs universels », sont particulièrement recherchés car ils peuvent donner du sang à tout le monde.

Le don de plasma

Le plasma sert à tous les malades dont le système immunitaire est affaibli ou détruit, en cas de déficit en facteur de coagulation ou pour prendre en charge un malade qui présente un ’hémorragie importante. Comme pour le don de plaquettes, on trie le sang prélevé à l’aide d’une machine pour ne garder que le plasma et rendre les autres composants sanguins au donneur. On peut prélever jusqu’à 750 ml de plasma.

Le saviez-vous ??
On peut donner son plasma toutes les 2 semaines, dans une limite de 24 fois par an.

Le don de plaquettes

Les plaquettes sont indispensables aux malades dont la moelle osseuse ne peut plus fabriquer de cellules sanguines. Le sang prélevé est trié, et les plaquettes collectées vont dans une poche qui peut contenir jusqu'à 650 ml. C’est 6 fois plus que pour un don de sang total. De cette façon, une seul poche peut traiter un malade. 

Le saviez-vous ??
Les plaquettes ne se conservent que 5 jours : pour faire face aux besoins, des dons réguliers sont donc indispensables 

Que devient le sang que j’ai donné ?