Eco-Quartier Les Belles Vues

Le projet d’éco quartier des belles vues prévoit la réalisation d’un parc public de 6 hectares, de deux équipements publics de proximité dont un groupe scolaire, 1000 logements ainsi que l’implantation de commerces complémentaires du centre-ville et des entreprises. Il se construit dans le cadre d’une concertation et d’une réflexion associant les habitants des communes d’Arpajon et Ollainville.

Citoyens, acteurs du Projet

En mai et juin dernier 2017, les villes d'Arpajon et Ollainville ont organisé une série d’ateliers thématiques, pour associer les citoyens à la réalisation de l'éco quartier Les Belles Vues.

Vendredi 11 mai, une visite sur site était commentée par Vincent Marniquet, architecte du projet. Une trentaine de riverains et des élus des deux communes ont ainsi circulé à pied sur le pourtour du futur parc paysager de 6 hectares qui agrémentera l’éco quartier Les Belles Vues.

Cette soirée, placée sous le signe de la concertation, s’est poursuivie au Centre Technique Municipal, avec deux tables rondes sur le thème « un quartier qui vous appartient ». La première, consacrée aux espaces publics, a permis aux participants d’indiquer leurs souhaits en débattant des aménagements nécessaires à la population au sein du parc paysager. La seconde, orientée sur les équipements publics a donné l’occasion d’une réflexion nourrie sur le futur groupe scolaire qui sera construit au bénéfice des familles du secteur.

Deux autres soirées d’ateliers se sont déroulées à Ollainville les 1er et 20 juin, puis une réunion publique lundi 26 juin à Arpajon. Un rendez-vous au cours duquel ont été exprimés les atouts de l’éco-quartier, le calendrier pluriannuel du projet et les conclusions de l’enquête publique menée en mars dernier. Les premiers habitants de l’éco-quartier sont attendus dans le courant de l’année 2020.

Le Conseil municipal du 31 mai a adopté trois décisions majeures pour le devenir de l'éco quartier des belles vues concernant le Plan Local d’Urbanisme, le programme d’équipement dont la construction d’un groupe scolaire de 10 classes avec espace d’accueil pour le périscolaire et le centre de loisirs, la réalisation et la requalification des voiries. Par ailleurs, un travail partenarial est engagé avec le Syndicat Mixte d’Etudes de la RN 20 qui a élaboré un plan directeur de la RN 20, ainsi que le Conseil Départemental, pour la création d’un ouvrage de traversée de la RD 920.
Christian Béraud, maire d’Arpajon a rappelé la nécessité d'un aménagement global maîtrisé, associant la création de logements, d'équipements scolaire et sportif, d'une crèche, d'un parc de 6 ha et la création de plus de 500 emplois sur le site.